Les Maquettes Architecturales de JF

Les Maquettes Architecturales de JF

Maquettes ferroviaires


LA GARE DE PHALEMPIN

Comment m'est venu l'idée de faire cette gare et les bâtiments proches ? Prenant le train pour mon travail à Lille je passais devant cette gare. Derrière la gare de Phalempin je voyais deux bâtiments avec une architecture un peu particulière et qui attirèrent mon attention. Un samedi après-midi avec mon APN je me rendais aux abords de la gare de Phalempin pour photographier ces constructions et tous les alentours. Par la suite j'ai eu la chance de trouver sur internet un plan d'une gare type Nord comme ils en existaient de nombreuses à cette époque, également j'ai pu me procurer sur un site spécialisé en cartes postales anciennes des photos du site de l'époque à laquelle je voulais la représenter. Voici donc un nouveau projet en cours de finalisation et de détaillage.

 

Les deux autres bâtiments: Le buffet Picavet (maintenant, c'est une agence d'ingénieurie) et la Buvette de la Gare Pechon-Vermesse. (en rénovation pour réhabilitation future)

 

La gare de Phalempin et ses abords dans les années 1900.

La gare et la halle à marchandise côté place.

Même vue en couleur.

Vue du passage à niveau.

La gare côté intérieur.

La gare et la lampisterie, vue du passage à niveau.

Vue aérienne du site de la gare de Phalempin.

Buvette de la Gare.

Buvette Picavet.

LA GARE AUJOURD'HUI

La gare en avril 2016.

Côté place de la gare.

La gare vue du passage à niveau.

PLANS DE LA GARE (Type Nord)

Plan façade gare et marquise.

Plan profil de la marquise.

Détail des pilastres de soutien de la marquise.

Cadaste du site de la gare de Phalempin.

LE BUFFET PICAVET (hier et aujourd'hui)

La buffet Picavet et sa terrasse ombragée.

La buffet aujourd'hui, est devenue une agence d'ingénieurie. La facade a été restaurée dans le même style avec les même parements muraux.

LA BUVETTE DE LA GARE Pechon-Vermesse. (hier et aujourd'hui)

Buvette de la Gare.

Buvette en cour de rénovation.

LA MAQUETTE DE LA GARE

La représentation du site est réalisé sur un module en contreplaqué de 1.20mt / 0.80cm. Ce module est fonctionnel et peu être intégré dans un réseau modulaire à l'échelle HO (1/87ème).

L'ensemble des bâtiments est réalisé en carton-plume; bois; plaques Slater's etc. 

 

La gare réelle.

Maquette de la gare.

La buvette de la gare

La maquette.

Le buffet Picavet.

La maquette.

VUE D'ENSEMBLE DE LA MAQUETTE

Vue aérienne du site dans son ensemble.

Vue aérienne de la maquette.

Vue depuis le passage à niveau (manque les barrières, en cours de réalisation)

La gare côté place de la gare.

Les cabinets d'aisances.

La marquise et l'abri de quai.

Les deux établissements.

La gare vue du square.

Les poteaux télégraphiques.

Vue quai opposé.


05/06/2018
1 Poster un commentaire

La Gare de Somain

La gare de Somain: Cela fait des années que j'ai réalisé le bâtiment voyageur de la gare SNCF de Somain. Cette gare je l'ai reproduit déjà en trois exemplaires. Un ancien responsable de la VB (voie-bâtiment) service maintenant disparu et remplacé par l'Infra

(Infrastructure) cette personne m'avait donné les plans architecturaux datant des années 1950 pour me faciliter la réalisation.

 

Je vais donc vous conter l'histoire de cette construction et de l'ensemble des bâtiments annexes de l'environnement de cette gare, avec la Hall de la cours de marchandise; l'économa; les deux postes aiguillages pour le départ et l'arrivée des trains; ainsi que le poste B pour le débranchement des wagons dans le triage.

 

L'ANCIENNE GARE

Extérieur de l'ancienne gare (avant la première guerre mondiale) .

Autre vue côté extérieur.

Place de la gare.

Rue de la gare.

L’ancienne gare vue des quais.

Vue d'ensemble de l'ancienne gare.

Histoire de la Gare de Somain ( source Wikipedia)

La station de Somain est mise en service le 1er avril 18461 par la Compagnie du chemin de fer du Nord, lorsqu'elle ouvre la section d'Arras à la frontière de sa ligne de Paris à Lille et à la frontière belge.

En 1860, le Conseil général a demandé la construction d'une couverture complète des quais et voies de la station qui est devenue une gare de bifurcation, ce qui impose aux voyageurs des changements de train sur des quais ouverts aux intempéries dès que l'on dépasse le petit auvent2. La Compagnie et l'administration ont repoussé cette demande du fait du faible nombre de voyageurs concernés2. Le tableau du classement par produit des gares du département du Nord pour l'année 1862, réalisé par Eugène de Fourcy ingénieur en chef du contrôle, place la station de Somain au 5e rang, et au 9e pour l'ensemble du réseau du Nord, avec un total de 1 629 303,95 fr3. Dans le détail cela représente : 76 216,24 fr pour un total de 48 197 voyageurs transportés, la recette marchandises étant de 7 701,33 fr (grande vitesse) et 1 545 386,38 fr (petite vitesse)3.

Le Conseil reprend la demande d'une couverture des voies et quais en 1863 et insiste fortement en 18644, puis en 1866 5.

Durant la première guerre mondiale, Somain est particulièrement bombardée par les anglais pour ses voies ferrées ; le 16 mai 19156 puis, les 4 et 5 septembre 1917, douze bombes atteignent le nœud ferroviaire et six la gare de triage7 et un nouveau bombardement a lieu le 23 aout 1918 où dix neuf tonnes de bombes sont larguées sur différents nœuds ferroviaires, dont Somain8.

Le 11 aout 1944, un bombardement anglais tue vingt-huit personnes à Somain. Le bombardier Handley Page Halifax immatriculé LW588 est touché par des bombes amies, près de la gare de Somain. Ses débris s'éparpillent aux alentours en direction d'Aniche. Son équipage est tué avec une moyenne d'age de vingt-ans . Robert Anthony Garret, Thomas Shaftesbury Cumbor, Ernest Willam Royal, Clifford Oliver Victor Hunt, Éric Ahmed Osman, Henri Brawn et Albert Leame sont enterrés au cimetière Saint-Roch de Valenciennes 

 

 

 

La nouvelle Gare

Nouvelle gare avec ancien logo.

Nouvelle gare avec le nouveau logo et le nom de la ville de Somain.

Vue côté voies.

LES PLANS

La construction de la maquette a pu se faire grâce au prêt par les services de la SNCF de copies des plans officiels de la gare datant du 10/02/1956. Les plans étaient quasiment à l'échelle du 1/87ème ce qui m'a facilité la tâche pour la réduction, malgrès tout j'ai du refaire un plan à la bonne échelle dont vous trouverez ci-joint en photo.

 

Copie officielle du plan de la gare de Somain, daté du 10/02/1956, plans donnés par un ancien dirigeant du service V-B (Voies- Bâtiments) service remplacé maintenant par la Direction de "l'INFRA"

Façade extérieure de la gare.

Façade intérieure de la gare.

autre plan avec les côtes de la façade extérieure.

Mon plan à l'échelle du 1/87ème.

CONSTRUCTION DE LA MAQUETTE

Tout le corps du bâtiment est en carton plume de 3mm d'épaiseur, recouvert de briques imprimées.

le bâtiment avec le toit réalisé avec des calendriers.

Façade extérieure de la gare avant réhabilitation dans les années 2000.

Détail de l'entrée principale côté Place du Général de Gaulle.

Détail de l'aille ou se situé les bureaux marchandise.

Le bâtiment voyageur va être refait mais dans sa configuration actuelle. Malgrès l'architecture à l'apparence facile le bâtiment n'est pas si simple à faire, surtout avec la multitude de baies vitrées qui ceinturent son ensemble. La nouvelle gare sera posée sur le réseau du C3MS représentant une partie des structures ferroviaires de Somain principalement la partie voyageurs et un faisceau marchandise que nous sommes actuellement entrain d'installer au club.

 

LA HALLE MARCHANDISE

La halle en 2000.

Maquette vue côté cour marchandise.

La halle côté gare.

Maquette vue côté voies.

La halle côté voie.

Côté plateforme de chargement et déchargement des camions.

L'ECONOMAT

économat côté rue Faidherbe.

La maquette côté rue Faidherbe

économat côté voies.

POSTE 2

Le poste 2

La maquette du poste2

Intérieur de la maquette du poste 2


23/05/2018
0 Poster un commentaire

La Gare d'Aniche

CPA de la gare d'Aniche dans les années 1920.

Gare d'Aniche dans les années 1990.

Maquette de la gare d'Aniche.

Comment m'est venu le projet de la construction de la gare d'Aniche? Sachant que cette gare était à l'état d'abandon je me suis dit avant qu'elle ne soit abattu (je n'avais pas de date précise) il serait bien de garder un souvenir du bâtiment. Il y avait la possibilité de faire des photos et moi en tant que maquettiste j'ai concilié les deux la photo et ensuite la réalisation de la maquette pour garder trace de ce patrimoine ferroviaire. voici donc quelques photos de la gare au temps de sa splendeur; la gare en état d'abandon (15 jours avant quelle ne soit rassée) et les étapes de la construction de la maquette jusqu'à sa réalisation complète.

 

La gare type Nord avec revêtement en briques.

L'entrée des faisceaux côté verrerie.

La gare avec son nouveau revêtement en crépi.

Plan du cadastre, rubrique 301 emplacement du BV et de la halle (particularité, c'était une halle à bestiaux)

Histoire de la Gare d'Aniche (source Wikipédia)

La gare d'Aniche: L'épopée du chemin de fer dans la commune a débuté en 1854, avec la construction de la ligne de Somain à Monchecourt pour desservir la Fosse Fénelon de la Compagnie des mines d'Aniche. La commune va connaître de nombreux embranchements avec une seconde ligne qui sera créée trois ans plus tard pour les fosses situées au nord de la commune vers la gare Sainte-Hyacinthe, mais également pour les nombreuses verreries. 

 

En 1879, la Compagny des mines d'Azincourt vient se raccorder pour relier la Fosse Saint-Auguste et Monchecourt. Vers 1880, débuteront les travaux de la ligne Aubigny-au-Bac à Somain, avec aussi la construction de la gare d'Aniche et son triage.

Cette ligne reliant Somain à Aubigny-au-Bac sera empruntée par le train des « Péqueux » (le train des pêcheurs à la ligne), une ligne de voyageurs qui sera arrêtée en 1939. La ligne, qui desservait Usinor-Denain supportera également un trafic important de produits verriers mais aussi de minerais, à tel point qu'on la surnommera la route du fer.

 

En juillet 1980, c'est la fin du trafic minerai, en 1992 l'arrêt du trafic voyageur, et en 2008, le hangar de stockage SNCF est détruit.

Quelques trains de la verrerie Saint-Gobain utilisent encore la voie en 2010. La bâtiment voyageurs est démoli à partir du mercredi 13 octobre 2010. Toutefois, les voies sont toujours en place, mais le triage est menacé, une route devant relier le centre-ville au quartier de la Nation. Toutefois, l'embranchement vers la verrerie Saint-Gobain va être conservé.

 

 

Aniche sur le mur de côté de la gare.

Le logo de la "SNCF" des années 80, façade côté ville de la gare.

La gare vue côté voies.

Un tag sur le mur côté voies.

Voie côté Somain.

Voie côté Aubigny-au-bac.

Autre vue côté voies

Passage à niveau, entrée de gare côté Somain.

Pavé avec le nom du fabricant, trottoir côté ville.

Bouche à incendie sur le côté de la gare.

Hall à bestiaux, avant démolition.

CONSTRUCTION DE LA MAQUETTE

Le processus de la construction: 15 jours avant la démolition de la gare, je suis allé la photographier sous toutes ses formes, pas loin de 150 photos.

 

Prise des mesures ou côtes: malheureusement, comme je n'étais pas équipé à cette époque d'un télémètre, je me suis repéré avec le plan cadastrale "www.cadastre.gouv.fr"  et pu prendre les mesures avec la "règle" qui se trouve dans la rubrique "outils du site" après une réduction des dimensions au 1/87ème (HO) j'ai déssiné le plan du bâtiment, rien de bien compliqué pour avoir le gabarit de la gare et la tailles des huisseries (portes; fenêtres). Pour le calcul de la hauteur, je me suis repéré au nombre de briques + jointures des briques, vous avez la hauteur réelle, reste plus à calculer l'échelle, sachant que je me base sur la hauteur d'une brique standart et traditionnelle de la région des Hauts de France.

 

Maintenant en étant en possession de tous ces éléments reste plus qu'a entreprendre la construction.

 

Mon plan à partir de la réduction des mesures au 1/87ème et l'ébauche en carton plume de l'ensemble de la structure.

Habillement des murs faces extérieures du bâtiment avec du papier de verre et mise en peinture pour le rendu du crépi.

Habillement des murs intérieurs après pose des huisseries.

Test d'assemblage de l'ensemble des différentes parties du corps du bâtiment.

Intérieur du bâtiment avec le rez-de-chaussée et l'appartement du chef de gare au 1er étage.

Création du hall d’accueil et des guichets de la gare.

Le hall d'accueil terminé. Avec le panneau horaire de la ligne Somain - Aubigny-au-Bac. (se sont les vrais horaires, que j'ai récupéré dans un journal d'époque) A signaler que les carrelages sont une reproduction de carrelages d'époque tirer d'un catalogue d'un fabriquant de carreaux et de faïenceries de St-Amand les Eaux trouver sur une brocante

Détail du panneau d'affichage des horaires.

Accès aux quais.

Les guichets de la gare.

Vue de l’intérieur terminé, sachant que les murs sont amovibles pour permettre de voir justement l’intérieur de la gare ( hall d'accueil et appartement aménagé)

Appartement du Chef de Gare

Pièce principal (sans meuble) et salle de bain (tout est fait maison)

Couloir côté rue menant aux différentes pièces, les photos encadrées représentent l'évolution de la gare d'Aniche dans le temps (tout est au 1/87ème)

La Halle aux bestiaux

Il faut savoir que la hall dans l'environnement de la gare d'Aniche servait principalement à l'embarquement des bestiaux à destinations des abattoirs de la région.

 

Les murs de la hall déjà bien avancée, sont fait dans du carton plume de 5mm dont une surface cartonnée a été retirée pour permettre avec un emporte-pièce fait maison de graver les briques une par une avant mise en peinture. Ici début de la construction de la charpente.

Côté cour.

Détail de la gravure des briques après mise en peinture.

Charpente terminée.

Détail de la charpente.

La hall terminée, reste la mise en peinture du toit en tôles ondulés et patine de l'ensemble à la terre à décor. (vue côté quai, remarquer l'avancé du toit au-dessus du quai d'embarquement)

Pour conclure cette article. Ces maquettes vont servir sur le projet d'un réseau ayant comme thème bien evidemment la gare d'Aniche, en 7 modules.

 

Ne pas hésiter à me donner vos avis, conseils, ou autres, personnes n'est parfait dans la construction de maquettes et j'ai encore plein de choses à apprendre.

 


05/03/2018
3 Poster un commentaire