Les Maquettes Architecturales de JF

Les Maquettes Architecturales de JF

La Gare d'Aniche

CPA de la gare d'Aniche dans les années 1920.

Gare d'Aniche dans les années 1990.

Maquette de la gare d'Aniche.

Comment m'est venu le projet de la construction de la gare d'Aniche? Sachant que cette gare était à l'état d'abandon je me suis dit avant qu'elle ne soit abattu (je n'avais pas de date précise) il serait bien de garder un souvenir du bâtiment. Il y avait la possibilité de faire des photos et moi en tant que maquettiste j'ai concilié les deux la photo et ensuite la réalisation de la maquette pour garder trace de ce patrimoine ferroviaire. voici donc quelques photos de la gare au temps de sa splendeur; la gare en état d'abandon (15 jours avant quelle ne soit rassée) et les étapes de la construction de la maquette jusqu'à sa réalisation complète.

 

La gare type Nord avec revêtement en briques.

L'entrée des faisceaux côté verrerie.

La gare avec son nouveau revêtement en crépi.

Plan du cadastre, rubrique 301 emplacement du BV et de la halle (particularité, c'était une halle à bestiaux)

Histoire de la Gare d'Aniche (source Wikipédia)

La gare d'Aniche: L'épopée du chemin de fer dans la commune a débuté en 1854, avec la construction de la ligne de Somain à Monchecourt pour desservir la Fosse Fénelon de la Compagnie des mines d'Aniche. La commune va connaître de nombreux embranchements avec une seconde ligne qui sera créée trois ans plus tard pour les fosses situées au nord de la commune vers la gare Sainte-Hyacinthe, mais également pour les nombreuses verreries. 

 

En 1879, la Compagny des mines d'Azincourt vient se raccorder pour relier la Fosse Saint-Auguste et Monchecourt. Vers 1880, débuteront les travaux de la ligne Aubigny-au-Bac à Somain, avec aussi la construction de la gare d'Aniche et son triage.

Cette ligne reliant Somain à Aubigny-au-Bac sera empruntée par le train des « Péqueux » (le train des pêcheurs à la ligne), une ligne de voyageurs qui sera arrêtée en 1939. La ligne, qui desservait Usinor-Denain supportera également un trafic important de produits verriers mais aussi de minerais, à tel point qu'on la surnommera la route du fer.

 

En juillet 1980, c'est la fin du trafic minerai, en 1992 l'arrêt du trafic voyageur, et en 2008, le hangar de stockage SNCF est détruit.

Quelques trains de la verrerie Saint-Gobain utilisent encore la voie en 2010. La bâtiment voyageurs est démoli à partir du mercredi 13 octobre 2010. Toutefois, les voies sont toujours en place, mais le triage est menacé, une route devant relier le centre-ville au quartier de la Nation. Toutefois, l'embranchement vers la verrerie Saint-Gobain va être conservé.

 

 

Aniche sur le mur de côté de la gare.

Le logo de la "SNCF" des années 80, façade côté ville de la gare.

La gare vue côté voies.

Un tag sur le mur côté voies.

Voie côté Somain.

Voie côté Aubigny-au-bac.

Autre vue côté voies

Passage à niveau, entrée de gare côté Somain.

Pavé avec le nom du fabricant, trottoir côté ville.

Bouche à incendie sur le côté de la gare.

Hall à bestiaux, avant démolition.

CONSTRUCTION DE LA MAQUETTE

Le processus de la construction: 15 jours avant la démolition de la gare, je suis allé la photographier sous toutes ses formes, pas loin de 150 photos.

 

Prise des mesures ou côtes: malheureusement, comme je n'étais pas équipé à cette époque d'un télémètre, je me suis repéré avec le plan cadastrale "www.cadastre.gouv.fr"  et pu prendre les mesures avec la "règle" qui se trouve dans la rubrique "outils du site" après une réduction des dimensions au 1/87ème (HO) j'ai déssiné le plan du bâtiment, rien de bien compliqué pour avoir le gabarit de la gare et la tailles des huisseries (portes; fenêtres). Pour le calcul de la hauteur, je me suis repéré au nombre de briques + jointures des briques, vous avez la hauteur réelle, reste plus à calculer l'échelle, sachant que je me base sur la hauteur d'une brique standart et traditionnelle de la région des Hauts de France.

 

Maintenant en étant en possession de tous ces éléments reste plus qu'a entreprendre la construction.

 

Mon plan à partir de la réduction des mesures au 1/87ème et l'ébauche en carton plume de l'ensemble de la structure.

Habillement des murs faces extérieures du bâtiment avec du papier de verre et mise en peinture pour le rendu du crépi.

Habillement des murs intérieurs après pose des huisseries.

Test d'assemblage de l'ensemble des différentes parties du corps du bâtiment.

Intérieur du bâtiment avec le rez-de-chaussée et l'appartement du chef de gare au 1er étage.

Création du hall d’accueil et des guichets de la gare.

Le hall d'accueil terminé. Avec le panneau horaire de la ligne Somain - Aubigny-au-Bac. (se sont les vrais horaires, que j'ai récupéré dans un journal d'époque) A signaler que les carrelages sont une reproduction de carrelages d'époque tirer d'un catalogue d'un fabriquant de carreaux et de faïenceries de St-Amand les Eaux trouver sur une brocante

Détail du panneau d'affichage des horaires.

Accès aux quais.

Les guichets de la gare.

Vue de l’intérieur terminé, sachant que les murs sont amovibles pour permettre de voir justement l’intérieur de la gare ( hall d'accueil et appartement aménagé)

Appartement du Chef de Gare

Pièce principal (sans meuble) et salle de bain (tout est fait maison)

Couloir côté rue menant aux différentes pièces, les photos encadrées représentent l'évolution de la gare d'Aniche dans le temps (tout est au 1/87ème)

La Halle aux bestiaux

Il faut savoir que la hall dans l'environnement de la gare d'Aniche servait principalement à l'embarquement des bestiaux à destinations des abattoirs de la région.

 

Les murs de la hall déjà bien avancée, sont fait dans du carton plume de 5mm dont une surface cartonnée a été retirée pour permettre avec un emporte-pièce fait maison de graver les briques une par une avant mise en peinture. Ici début de la construction de la charpente.

Côté cour.

Détail de la gravure des briques après mise en peinture.

Charpente terminée.

Détail de la charpente.

La hall terminée, reste la mise en peinture du toit en tôles ondulés et patine de l'ensemble à la terre à décor. (vue côté quai, remarquer l'avancé du toit au-dessus du quai d'embarquement)

Pour conclure cette article. Ces maquettes vont servir sur le projet d'un réseau ayant comme thème bien evidemment la gare d'Aniche, en 7 modules.

 

Ne pas hésiter à me donner vos avis, conseils, ou autres, personnes n'est parfait dans la construction de maquettes et j'ai encore plein de choses à apprendre.

 



05/03/2018
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 9 autres membres